onglets

http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_18.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/adresses.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_10.html

 - -

Passer d'un régime omnivore à végétarien

Lorsque l’on passe au mode de vie Zéro Déchet, tout naturellement, on se met à consommer moins de viande et de poisson qu’avant. Pour ma part, j’ai grandis dans une famille avec un papa qui ne pouvait pas imaginer un repas sans viande. Lorsque j’ai emménagé dans mon premier studio, mon petit ami de l’époque avait aussi pour habitude de manger de la viande à chaque repas. Du coup j’ai continué ce que j’avais toujours fait depuis mes premiers vrais plats, à manger de la viande à chaque repas. Les rares moments sans viande c’était lorsque je faisais des plats accompagnés d’œufs comme des omelettes ou des œufs à la coque. Et encore, il y avait toujours un morceau de saucisson qui trainait dans un placard.



Il parait que manger trop de viande rouge accroît les risques de cancer de l’intestin, cancer du sein, de la vessie, de l’estomac et du pancréas. La cause viendrait de deux sources: la molécule Hème qui donne la couleur rouge à la viande mais aussi les types de cuisson à haute température comme les barbecues créant des substances cancérigènes. Il parait aussi que la surconsommation de viande provoque une prise de poids et des problèmes cardiovasculaires. Sans compter les dépenses en eau et pesticides pour produire la nourriture destinée au bétail. Bref nous polluons notre santé, celle de la planète et dans certaines régions nous prenons le peu d’eau qu’il reste à notre disposition pour produire toujours plus de viande.

Je ne saurais pas vous dire à quel moment j’ai commencé à limiter ma consommation de viande. Comme je vous le dis au début de l’article, la transition se fait naturellement. Mais une chose est sure, depuis que j’ai limité ma consommation à 1 ou 2 fois par semaine, je ne me sens pas moins en forme et pas plus affamée. Au contraire je me sens bien, très bien!


Il faut tout de même savoir qu’être quasi végétarien ne se fait pas n’importe comment. Tout comme le régime végétarien, il y a des règles à suivre et au contraire de ce que vous pourriez penser, elles sont très faciles à mettre en œuvre. Voici comment se déroule ma façon de manger sur une semaine. Elle est adaptée à mon emploi du temps au travail, en conséquent, votre planning alimentaire sera peut-être différent du miens (je vis seule et au boulot j’emporte toujours ma gamelle, alors le soir lorsque je cuisine je prépare toujours pour deux personnes et je remange le même plat dans la semaine):


Lundi: Restaurant ou plat à emporter

Mardi: Céréales

Mercredi: Pain

Jeudi: Viande

Vendredi: Légumineuses

Samedi: Poisson

Dimanche: Œufs


En alternant avec les ingrédients précédemment énoncés, je peux ainsi les cuisiner sous différentes formes et avec différents légumes, épices, sauces, etc. 

Vous aurez remarqué que le vendredi c’est le jour des légumineuses.

Qu’est-ce que c’est?


Ce sont tout simplement des légumes secs. Il existe 3 catégories:
  • Fèves et haricots secs
  • Lentilles 
  • Pois secs (cassés, entiers, chiches...)
Les légumineuses se distinguent par leur richesse en glucides complexes et en fibres alimentaires. Elles sont globalement pauvres en matières grasses ( sauf arachide et soja dans une moindre mesure). Elles ont également une valeur énergétique importante, proche de celle des céréales. Ce sont de bonnes sources de vitamines et minéraux. Elles apportent des vitamines du groupe B mais aussi du magnésium, du fer, du calcium ainsi que du sélénium, un antioxydant qui aide à lutter contre le vieillissement de la peau.


Préparation des légumineuses:

(A noter: Chaque mesure est pour un volume de légumineuses, la cuisson des légumineuses démarre dans une eau froide et le temps de cuisson est à compter du début de l'ébullition de l'eau.)
  • Lentilles corail: Trempage : - , Cuisson :  10-15 minutes, Volume d’eau: 2 verres et demi 
  • Lentilles vertes: Trempage : 4H, Cuisson : 30 minutes, Volume d’eau: 2 verres et demi 
  • Pois cassés: Trempage : 2H, Cuisson : 30 minutes, Volume d’eau: 2 verres 
  • Pois chiche: Trempage : 12H, Cuisson : 1h30, Volume d’eau: 2 verres et demi 
  • Soja: Trempage : 12H, Cuisson : 3 heures, Volume d’eau: 2 verres et demi 
  • Haricots: Trempage : 12H, Cuisson : 1 à 2 heures, Volume d’eau: 2 verres et demi


Et pour la touche glamour, voici mes trois célébrités végétariennes préférées:



Alexa Chung, Cillian Murphy et Natalie Portman.

2 commentaires:

  1. Je découvre ton blog à travers l'article sur Echos Verts, et j'adore! Tu as déjà bien balayé le thème du zéro déchet je suis impressionnée!
    Moi aussi j'ai progressivement réduit la viande et le poisson, et je n'en mange quasi plus du tout maintenant. Ce qu'il me manque, c'est une liste de menu et j'ai beaucoup aimé ton programme semaine! Je vais y penser pour chez moi!
    Merci!
    D'ailleurs, j'ai créé un groupe pour partager des idées de création zéro déchet, si cela te dit de venir poster tes idées et tes articles, ce serait avec plaisir (https://www.facebook.com/groups/328907160653422/)
    Au plaisir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant que je relis cet article je me rends compte que mon programme semaine a beaucoup changé. J'ai supprimé le jour du poisson et celui de la viande que je fais désormais de temps à autre (donc pas toutes les semaines) sur le jour restaurant! Je suis fière d'être arrivée à ça en si peu de temps alors qu'il y a encore quelques années de ça je consommais de la viande et du poisson à tous les repas!

      Supprimer