onglets

http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_18.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/adresses.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_10.html

 - -

Les réponses aux questions que vous vous posez sur mon mode de vie


Je me suis rendue compte que pour le moment j'ai surtout écrit des articles destinés aux initiés du mode de vie sans gâchis/emballages mais pas tant que ça pour informer et expliquer aux autres. Pourtant je suis sure et certaine que nombre de personnes dans mon entourage ne comprennent pas ma démarche et se demandent un peu comment je fais pour "vivre" comme ça. Certains osent me poser des questions, d'autres non. Peut-être par timidité ou tout simplement parce qu'ils ont peur de se lancer dans une discussion sur un sujet qu'ils ne maitrisent pas. Voici donc quelques questions qu'on a pu me poser, que ce soit ma grand-mère, mon voisin ou la fromagère du coin, et les réponses qui vont avec:

  • Mais qu'est-ce que vous faites de vos déchets ménagers?

    Tout simplement, je n'en ai plus (ou presque). Les seuls déchets que je produis sont uniquement des déchets compostables ou recyclables.

  • "Presque"?

    Car il reste malheureusement des déchets qui ne sont pas compatibles avec le mode de compostage type lombricomposteur ou bokashi (seul moyen de compost dans les grandes villes actuellement disponible en France): la litière de mon chat, les os, les arrêtes, les peaux d'agrumes (que je peux utiliser en zestes mais pas à tous les coups).


  • Comment faîtes-vous vos courses? Et le shopping?

    Je me suis confectionné moi-même des sacs en tissus pour les fruits, légumes, céréales, légumineuses, sucre, farine, fruits secs, etc. Pour le reste j'utilise des bocaux. J'achète tout à la pesée, à la coupe, en vrac. J'ai réduits mon shopping à deux fois par an (au printemps et à l'automne), je n'achète que ce que j'ai besoin de remplacer et qui n'est plus réparable, pour moi la période des soldes n'a aucun sens et posséder 15 paires de chaussures que je ne porte pas mais que je garde parce que je les trouve belles est devenu impensable. Je préfère collectionner de bons moments passés avec mes amis, ma famille, mon petit ami plutôt que des objets qui prennent la poussière sur une étagère.



  • Mais c'est bizarre d'apporter vos contenants pour faire vos courses!

    Quand on y pense il y a de ça quelques dizaines d'années on pouvait acheter des produits comme le lait dans des bouteilles consignées. Acheter ses fruits et légumes dans des sachets en tissus n'est qu'une alternative aux sacs plastiques pour conditionner nos aliments lors de leur achat. Et en plus, si nous faisions tous comme ça, on éviterait aux commerçants de dépenser de l'argent dans des sacs et papiers sulfurisés qui sont jetés dès notre retour à la maison.

  • Vous ne mangez donc pas de gâteaux (pensé "gâteaux sous emballages"), vous ne devez pas être gourmande?!

    Si, je les fais moi-même, je varie les gouts pour ne pas me lasser. Et si vous me connaissiez un peu vous sauriez à quel point je suis gourmande! C'est d'ailleurs un grand plaisir de cuisiner des produits bruts plutôt qu'un plat surgelé!


 

  • Mais pour cuisiner autant vous devez avoir beaucoup de temps devant vous?

    Oui et non. Oui car quand je rentre des courses tout va dans des bocaux, je ne perds plus de temps à acheter des choses dont je n'ai pas forcément besoin (j'achète bio et local), à jeter tous mes emballages, à descendre les poubelles, à trier mes déchets, etc. en conséquent j'ai plus de temps devant moi pour faire d'autres activités. Et non, car je travaille 39h par semaine et qu'une fois tous les 2 mois en moyenne je peux faire jusqu'à 50h par semaine, je suis fleuriste, ma vie est rythmée par les nombreuses fêtes que compte notre calendrier.  

   


  • Vous avez bien quelques secrets pour gagner du temps si vous travaillez autant?

    En effet, par exemple, j'ai réduis ma garde robe au stricte minimum pour ne pas rester plantée des heures chaque matin à me demander ce que je vais porter; j'ai également choisi une boutique proche de chez moi (j'entends à moins de 30min de trajet de chez moi porte à porte, pour vivre à Paris ainsi c'est ce qu'il faut); je me fais très souvent des listes, ainsi je sais ce que je dois faire dans la semaine, etc. Il faut juste savoir s'organiser!

  • C'est facile à dire quand on vit seul, et si on a des enfants comment fait-on?

    Dans le schéma traditionnel, il y a deux parents, en conséquent les taches doivent être équitablement réparties pour que la vie de famille soit la plus simple et agréable possible pour tout le monde. Si ça n'est pas le cas, que ce soit voulu ou pas (ma grand-mère a élevé seule mon père et mon oncle depuis leur naissance), faites au mieux, ne vous épuisez pas à changer de mode de vie radicalement. Même les plus petits efforts sont source de fierté!
  • Ça doit vous revenir très cher de manger bio et local?

    Je n'ai pas encore eu l'occasion de faire ma propre étude de consommation (promis, je le ferais bientôt!) mais le mari de Béa Johnson (une française installée aux USA vivant le mode de vie zéro déchet) a fait des calculs avec leurs anciens relevés de compte et ils se sont rendus compte qu'ils avaient fait 40% d'économies depuis qu'ils étaient passé à ce mode de vie!




Pour moi, vivre sans gâchis/emballages c'est non seulement bien pour la planète, bien pour mon porte feuille, mais aussi bien pour mon bonheur et pour ma vie personnelle! Et vous, avez-vous trouvé votre bonheur?

20 commentaires:

  1. Parfait, je valide tout et je n'ai pas encore fait de calculs non plus mais je suis sûre de dépenser moins maintenant parce que je gère mieux les stocks par exemple. Et aussi, quand c'est meilleur, on consomme moins. La qualité avant la quantité!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je me dis que si on dépense pas moins (et ça j'en suis persuadée du contraire) bein au moins on mange mieux et on vit mieux :)

      Supprimer
  2. ah, ça y est, je peux laisser un commentaire ! En ce qui me concerne, je commence tout juste ce mode de vie et avec deux enfants, je dois avouer que ce n'est pas toujours évident. J'ai toujours beaucoup cuisiné et pour autant, mes enfants préfèrent des gâteaux industriels ! J'en achète pourtant très peu ... Je me rends compte aussi à quel point mes enfants sont déjà formatés par la société de consommation et pourtant, nous ne regardons pas la télévision, pas de publicité de jouets ... Mais quand nous faisons les courses avec eux, c'est une pression permanente pour tel jouet en plastique qui est plutôt un gadget, des bonbons suremballés ... Je tiens très souvent tête et dis non à beaucoup de choses mais c'est aussi épuisant de dire non en permanence et je cède parfois. Bref, très franchement, je trouve que ça aurait été plus facile seule ou à deux qu'en famille ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et justement tu pourras être encore plus fière de toi quand vous serez arrivés au zéro déchet! Pour moi c'est facile, je n'ai que moi à raisonner (et ma grand-mère, qui est gaga de mon chat et qui du coup lui achète toujours des friandises et croquettes sur-emballées). Et je te rassure, moi-même je craque parfois devant une canette de coca. On a été habitués depuis la naissance à cette consommation d'emballages, le changement ne peut pas se faire radicalement du jour au lendemain. Si je me souviens bien, la famille de Bea Johnson a mis 2 ans avant d'être au zéro déchet parfait. Vivant seule, je me donne encore 6 mois pour être au top! Pour tes enfants, il faut les comprendre, à l'école, tous leurs camarades de classe ont des encas qui ont tous l'air aussi bons les uns que les autres, qui ne craquerait pas devant un kinder country ou une sucette chupa chups? Prends ton temps pour leur expliquer pourquoi ils n'ont pas la même chose que les autres, avec tes mots et ton amour, tu verras que même si ça sera parfois dur (cris, pleures, etc.) ils te remercieront plus tard!

      Supprimer
  3. il me plait cet article .
    je vois que tu fais reference à béa johnson que je suis aussi sur instagram ; dan son bouquin, elle explique qu'elle composte à peu près tout (os, arrêtes, peaux d'agrume) mais elle explique aussi qu'il y a plusieurs types de composteurs. perso, je ne le fais pas , non pas que je trouve cela idiot mais que faire du compost ? je vis en ville (aix en provence) à 3 mn de la campagne et à part faire des petits bocaux de composts à offrir à des gens qui font cela naturellement depuis des décennies … quand on a même pas un petit balcon, pour moi , ça n'a pas bcp d'utilité.
    pour les contenants , j'y suis depuis des années ; à part dans les magasins bio ou les petits commerçants de village, c'est quasi impossible ; pour la nourriture bio, attention, il existe des reportages où l'on voit le mari de béa johnson cacher soigneusement l'écran , s'ils ont fait des économies en achetant moins de "conneries" , leur budget alimentation a fait un bond. j'ai fait le meme constat; depuis octobre dernier, je suis passée quasi exclusivement au bio (quasi car la viande y est hors de prix même si j'en consomme très ter peu) , mon budget alimentation a triplé de sorte que j'ai du faire un rétro pédalage , mes finances ne me le permettant pas.
    pour le budget vetements chaussures, évidemment que je suis de ton avis mais perso je fais un métier où on est jugé à la fois sur notre apparence et sur nos compétences intellectuelles ; et parfois c'est triste, mais le premier l'emporte sur le second. je me conterai sans pals de toujours porter la même paire de ballerines ms être habillée 365 jours par an à peu près de la même façon serait triste pour moi mais aussi synonyme d'échec pour mes clients (je sais "il faut se détacher de l'image que les autres … bla bla bla …"). ce que béa johnson ne dit pas c'est qu'elle travaille très peu . elle fait de la représentation pour la boite de son mari de temps en temps . et son mari qui lui bosse à plein temps ne se fournit pas ds les magasins de fringues d'occise !!!! c'est écrit noir sur blanc ds son bouquin ; ce qu'elle ne dit pas non plus c'est que sa prise de conscience date surtout de la crise eco quand ils n'ont plus pu assurer le même standing ; n'ayant plus les moyens, comme bop d'américains, la crise les a foutus hors de la ville , de là déménagement vers un endroit plus petit et moins prisé, vente du superflu et ainsi de suite … son mode de vie a changé , elle vit sans doute beaucoup mieux mais court apres les événements pouvant lui procurer des recompenses en espèces sonnantes et trébuchantes (elle a pas tort) quitte à prendre l'avion à tout barlongue (aaaah ….) ; en revanche, là où je pense elle a raison, fondamentalement raison : en simplifiant notre mode de vie, en refusant bcp d'âneries , en allégeant le quotidien, on y gagne pas seulement en argent mais aussi et surtout en qualité de vie ( ms cela demande des trésors d'ingéniosité, de discipline !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. rho taper sur un tel portable , ça cree des fautes de frappe abominables. je disais donc apporter ses propres contenants, c'est valable sur un marché , ds un magasin bio, ds un petit commerce (ils sont souvent ravis de ns voir refuser un sac plastique qui leur coute, à eux, très cher !!!)

      Supprimer
    2. Bea Johnson composte à peu près tout car elle a un jardin et que son composteur est un simple fumier qu'elle met sur le pas de la porte chaque fois que le ramassage du compost a lieu, car à San Francisco et dans sa banlieue il existe déjà le ramassage du compost! En France ça n'est pas encore le cas. Moi non plus je n'ai pas de jardin ni même de balcon, je n'ai qu'un rebord de fenêtre pour mes plantes, mais ton engrais obtenu par ton compost, tu peux le proposer à des associations qui font vivre de petits jardins potagers comme il y en a un pas loin de chez moi, tu peux aussi les proposer aux employés municipaux qui s'occupent des parties vertes de ta ville, etc. il y a beaucoup de solutions! Ensuite, en effet, manger bio ça peut revenir plus cher pour les produits comme la viande, les biscuits préparés, etc. mais en ayant arrêté le shopping à outrance, en faisant plus attention à l'énergie que j'utilise chez moi (électrique) et à l'eau que je consomme, je suis persuadée que je m'y retrouve dans mes économies. Je mange de la viande et du poisson une fois par semaine, ça me suffit amplement. Je fais mes gâteaux moi-même qui me tiennent une semaine et qui ne demande que peu d'ingrédients. Chacun a ses motivations, peut-être que celles de la famille de Bea johnson a en premier temps été financière. Moi elle est avant tout environnementale et pour ma santé personnelle. Je ne cherche pas à la défendre, mais si elle arrive à vivre ainsi en travaillant peu, tant mieux pour elle. Moi j'arrive à tenir le rythme en travaillant 39h voire plus par semaine. Pour ce qui est de la façon de s'habiller, je suis fleuriste mais pas pouilleuse ahah! Les gens qui me connaissent savent que je suis quelqu'un de très coquet, j'aime être bien habillée. Il suffit juste de trouver les bonnes pièces avec lesquelles on va pouvoir jouer au fil des semaines et des saisons! Et il ne faut surtout pas se fier au model Bea Johnson, même si tu vis dans le sud, les saisons en France sont différentes de celles de la Californie. Ma garde robe est réduite au minimum mais j'ai quand même plus de vêtements qu'elle! Il n'y pas de model parfait pour ce mode de vie, chacun a ses propres besoins!

      Supprimer
    3. la conclusion est très juste . disons que je travaille facilement plus de 50 h par semaine et parfois la nuit ou le Wend ; ce que j'apprécie malgré tout c'est la souplesse , je ne suis donc pas prête à faire comme BJ mes lessives uniquement le mardi, mes courses uniquement le vendredi ….aux heures où elle fait sa lessive ou ses courses, moi je travaille et je peux difficilement me libérer pour aller faire les courses.
      pour les fringues certes, je ne dis pas qu'en posséder peu fait pouilleux ms j'admire les gens qui tiennent avec une seule paire de chaussures (que mettre quand on les fait ressemeler ? ) , j'ai vécu en étant très pauvre avec un seul jean et une dizaine de pull/tee shirt. bien que soigneuse, ils étaient ds un état à faire pitié … aujourd'hui j'apprécie aussi de pouvoir varier (mais comme tu dis, il suffit de choisir les bonnes pièces ; j'ai sur moi en ce moment un petit blouson en jean acheté en 2001 chez gap , il me donne juste mauvaise conscience car il a du être confectionné par une gamine de 14 au bengladesh mais bon … ) et acheter de la qualité (oui car acheter français coute cher mais là aussi, bien que ce soit un autre débat, j'essaie depuis des années d'acheter du durable . acheter des merdouilles chez H et M qui finissent en chiffons à vitre apres 5 lavages …).
      pour les jardins potagers/ouvriers et autres, cela n'existe pas ici , ns sommes deja en campagne !
      ce qui me desole c'est parfois l'inaction : j'ai proposé de l'électroménager à emmaus et à des associations qui les remettent ds le circuit à petits prix . refus sans appel. idem pour le ramassage de vêtements, de jouets ou autre. quand je vois des livres ou des objets foutus aux poubelles, ça me navre ; ceci dit, je me trompe peut être mais avec la crise les gens sont devenus plus regardant, recyclent (tiens voila une bonne idée de san francisco où on a restauré le tri payant : tu rapportes, tu encaisses …) , revendent , d'où sans doute le succès des vides greniers ?
      on est encore vraiment chez certains ds le "je consomme donc j'existe" ; on pourrait en débattre à l'infini

      Supprimer
  4. Super blog plein d'astuces et de bonnes idees pour un quotidien plus ecolo/ econo. Mais la logique serait d'associer ce mode de vie à un régime vegetalien-vegan, ca réglerait en prime le problème des os et des arrêtes. ;) pour la litiere de ton chat tu peux trouver dans certaines animaleries de la litiere végétale au poid!! Tu n'achète que le contenant en plastique que tu remplis dès que tu as besoin de litière végétale en vrac et.... c'est compostable ^^

    RépondreSupprimer
  5. En faite j'aimerait bien réduire mes déchets , mais ça me parait vraiment du en faite , et mon chéri est pas vraiment pour .
    Pour la litière au poids , j'y ai vu aussi , .
    Perso je doit tentée le kit toilette , pour le chat , ce qui enlèverait ou du moins retirerait au maximum la litière . Certain trouve ça anormal pour un chat , mais le mien regarde souvent dans les toilette , voire monte dessus de temps a autre .

    Je doit aller voir dans mon magasin bio , s'il vendent en vrac ,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai déjà vu ce système mais je me demande si c'est faisable sur un chat déjà adulte...

      Supprimer
  6. Bonjour, je souhaiterais me lancer dans l'aventure sans gâchis mais un question me taraude: comment faire pour la contraception ? Personnellement j'ai un copain et j'utilise un anneau vaginal depuis 2 ans (1 anneau par mois) et le conditionnement et la notice finissent toujours à la poubelle, ça m’énerve !
    Récemment j'ai voulu changer aussi pour des raisons financières et pour arrêter de prendre des hormones, et la seule solution qui existe est le stérilet (au cuivre). Il est incompatible avec la coupe menstruelle et de plus l'idée de me faire opérer ne m'enthousiasme pas vraiment. Alors que choisir ? Continuer à jeter mes boites d'anneau vaginal et injecter des hormones dans mon corps ou continuer à polluer avec autres tampons et serviettes? Voila je lance le débat car je cherche dans tous les blogs "sans gâchis" je vois bien que c'est un peu une question tabou.
    Merci d'avance pour ce que vous faites et votre réponse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je me permets de répondre à votre question sur la contraception: je suis "nullipare" (mot très moche pour dire que je n'ai pas d'enfant...) et je me suis fait poser un stérilet en cuivre, un modèle "short", en début d'année. Avec la bénédiction de mon médecin traitant et de ma gynéco! J'utilise une coupe menstruelle sans souci, encore une fois avec l'approbation de ma gynéco. Il faut juste éviter l'effet de succion en la retirant (mais comme dans tous les cas non?) et vérifier que les fils sont toujours là à la fin des règles. J'avais fait des recherches sur Internet et les deux ne semblent vraiment pas incompatibles!

      Supprimer
    2. Bonjour, je confirme également que la cup et le stérilet en cuivre ne sont absolument pas incompatibles. J'utilise les 2 sans aucun souci :)

      Supprimer
  7. Je suis en couple et mère de 2 enfants, je travaille 32 heures par semaines. Le mode de vie zéro déchet fait gagner beaucoup de temps, et on fait des économies. Au début, changer son organisation et ses habitudes peut être laborieux mais ensuite, on gagne du temps sur tout. On va à l'essentiel. J'adore ce mode de vie, pour rien au monde je n'en changerais.

    RépondreSupprimer
  8. ça doit dépendre des boutiques bio alors car le lait bio dans ma boutique bio est 2 fois plus cher que le lait bio du supermarché. Pour le même prix, j'ai pu acheter un sac de courses contre 2 dans le supermarché en faisant attention à choisir des produits bio quand même. Les boutiques bio se fichent souvent de nous, il faut donc bien les choisir!

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour 😀 très intéressant cet article. .en fe qui concerne la litière il en existe des compostable

    RépondreSupprimer
  10. Coucou ! Je me permets une petite remarque : les Johnson ont fait dans les 40% d'économies, mais il ne faut pas oublier qu'ils avaient un train de vie "élevé". C'est sûr que quand tu passes de tout à rien, tu fais de sacrés économies ! ^^ Perso, j'étais déjà pas très dépensière avant, et le fait d'être passée au bio, local, vrac, minimaliste et tutti quanti depuis quelques années, ne m'a pas fait faire énormément d'économies. Tout est relatif donc. ^^ Ceci étant, je ne regrette absolument pas ce choix de vie, bien au contraire ! Et puis, je ne l'ai pas choisi par souci d'économie (même si j'en fais quand même) mais par souci d'écologie. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet c'est pour ça que je précise souvent que c'est mon vécu et que chacun doit faire à son niveau et en fonction de ses propres moyens! Je n'avais pas un niveau de vie aussi élevé que les johnson avant de me mettre au zéro déchet mais j'ai quand même pu remarquer une grosse différence au niveau de mes dépenses. Et si pour certains points ça ne change rien niveau budget, ça reste quand même plus sains pour moi et l'environnement!

      Supprimer