onglets

http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_18.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/adresses.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_10.html

 - -

Espèces en voie d'extinction, causes, effets et solutions #1

Nous sommes à quelques semaines seulement du rassemblement le plus important de l'année, la COP21, conférence des Nations unies sur les changements climatiques. Pour préparer cet évènement je ne vous parlerais pas de zéro déchet. Je le fais suffisamment tout au long de l'année (comment réduire ses déchets, comment revaloriser ses déchets organiques, comment faire des économies d'énergie, comment réduire son impact alimentaire, etc).






Pour cet évènement j'aimerais aborder directement le sujet des dangers d'extinction d'espèces. Les changements climatiques sont dû à plusieurs facteurs: variabilité naturelle (interne ou externe à la planète) et plus récemment à l'activité humaine. L'industrialisation de la planète et l'utilisation massive d'énergies fossiles ne font qu'accélérer le processus naturel. En effet, tandis que les changements climatiques naturels se font sur de très longues périodes, ce qui implique une certaine adaptation des espèces animales et végétales, les changements sous l'action de l'homme sont très rapides et par conséquent menacent fortement les écosystèmes fragiles. Aider les espèces animales et végétales de notre monde c'est aussi aider notre propre espèce. Nous dépendons totalement des autres espèces pour survivre. En revanche, la Terre n'a pas besoin de nous pour se renouveler. Nous entrons dans la 6ème extinction animale de masse, il y a 65 millions d'années, nos ancêtres ont survécu à une période d'extinction de masse, et si cette fois-ci ce n'était pas le cas?

Qu'est-ce que ces espèces ont en commun en terme de danger d'extinction? Quels sont les effets? Qu'est-ce que vous pouvez faire à votre niveau pour tenter d'empêcher leur disparition? Quels sont les organismes qui s'occupent de leur protection? Tout un tas de questions auxquelles je tenterais de répondre. 

#1 la déforestation

Environ 13 millions d’hectares de forêts disparaissent annuellement sur Terre. C'est l'équivalent de la surface de l'Angleterre et l'équivalent en surface de 86 % de la forêt française qui disparaît ainsi chaque année. L’expansion agricole est la principale cause de la déforestation. En Amérique du Sud, les forêts primaires sont détruites pour cultiver le soja. En Asie du Sud-Est ainsi qu'en Afrique, la forêt tropicale est rasée pour produire l'huile de palme. La déforestation est également due à l'extraction du pétrole et du gaz, exploitation minière de métaux et minéraux ainsi qu'à l'exploitation illégale du bois. Les paysages passent d'une végétation luxuriante, chatoyante, variée, vivante et d'une biodiversité extraordinaire à un champ monochrome et monoforme où seuls les rats vivent en abondance.




Comment en sommes-nous arrivés là? 

La surpopulation humaine demande toujours plus de ressources. Les ressources à l'origine de la déforestation sont les suivantes: 

1. L'huile de palme, produite en Afrique et Asie du Sud Est, elle est la moins chère du marché, on la retrouve dans bon nombre de produits alimentaires, additifs, produits d'hygiène, produits d'entretien et bientôt en biocarburants.

2. Le soja, produit en Amérique latine, la plus grande partie de sa production est destinée à l'alimentation du bétail mondial. On retrouve également dans les mêmes pays des plantations de canne à sucre servant à produire des biocarburants.

3. Le pétrole, disponible un peu partout dans le monde, c'est surtout dans les pays en voie de développement qu'il y a le plus de puits d’extraction et de déforestation actuelle. On le retrouve évidemment dans nos carburants et nos objets du quotidien sous forme de plastique mais également dans les cosmétiques.

4. Le coltan, disponible en grande quantités en Afrique Centrale, c'est le minerais que l'on retrouve dans la fabrication de tous nos téléphones portables, ordinateurs, consoles de jeux vidéos. Il est à l'origine d'un véritable trafic et surtout d'un conflit qui a déjà fait plus de morts que la seconde guerre mondiale. On retrouve également ce problème pour l'uranium servant à fabriquer les batteries.

5. L'hévéa, on retrouve cet arbre en monoculture en Amérique du Sud, Afrique et Asie du Sud-Est, il est à l'origine de nombreux objets en latex.


25% du soja, 18% de l'huile de palme, 15% de la viande bovine et 31% du cuir provenant de la destruction illégale des forêts tropicales sont vendus à l'Union Européenne.


Orang Outan de Sumatra (Indonésie), Tigre de Sumatra (Indonésie), Ara de Lear (Brésil), Singe Araignée (Colombie, Venezuela), Grande Grenouille Arlequin (Venezuela), Grenouille dorée (Panama), Paresseux nain (Panama), Orang Outan de Bornéo (Indonésie), Cacatoès soufré (Indonésie), Capucin à poitrine jaune (Brésil), Gorille des plaines orientales (Rwanda, Ouganda, République démocratique du Congo), Grenouille Mantella (Madagascar), Colobe rouge de l'Est (Kenya), Rhinocéros de Java (Indonésie, Vietnam), Bonobo ( République démocratique du Congo), Chimpanzé (Afrique centrale et de l'Est), Grenouille Phyllobate terrible (Colombie), Ara Hyacinth (Amérique du Sud), Ara de Buffon (Amérique centrale), Paresseux à crinière (Brésil), Cercopithèque Diane (Afrique de l'Ouest), Chien sauvage d'Asie (Asie du Sud), Lémurien Aye-Aye (Madagascar), Elephant Indien (Inde, Asie du Sud-Est), Tamarin lion queue dorée (Brésil), Loris grêle (Sri Lanka), Singe à trompe (Indonésie), Langur de Java (Indonésie), Propithèque à diadème (Madagascar), Loutre géante (Amérique du Sud), Tigre du Bengale (Asie du Sud-Est), Tapir (Amérique du Sud), Dendrobate bleue (Surinam), Tatou géant (Amérique du Sud), Jaguar (Afrique Centrale et du Sud), Harpie féroce (Amérique du Sud), Titi des Andes (Amérique du Sud).

Vous trouvez cette liste d'espèces menacées d'extinction bien longue? Ce n'est rien comparé à la réalité des choses. Cette liste n'est que le rassemblement des espèces emblématiques de la cause, on les appelle aussi les "espèces parapluie" car si ces espèces "charismatiques" sont protégées, toutes les autres vivant dans le même milieu naturel le sont indirectement. Mais rien n'est encore gagné... Rien qu'en Amazonie 2,5 millions d’espèces d’insectes, 40 000 espèces de plantes, 2 200 espèces de poissons, 1 294 espèces d'oiseaux, 427 espèces de mammifères, 428 espèces d'amphibiens et 378 espèces de reptiles ainsi que plusieurs tribus locales sont menacées à cause la déforestation.






La déforestation est la cause, quels sont les effets?

Plusieurs sont à noter et ils sont pour la plupart dits à effet "boule de neige". Pour commencer nous pouvons évoquer la diminution de l'habitat de plusieurs milliers d'espèces animales et végétales. Certaines espèces ayant besoin d'un certain espace de vie se retrouvent confrontées à d'autres groupes de la même espèce, des guerres de territoires se déclenchent alors ce qui engendre en dernier la disparition de la biodiversité. Une fois que les animaux se sont tous entretués pour défendre le peu de territoire qu'il leur reste, évidemment, il n'y a plus grand monde. Le peu d'individus qui survivent se retrouvent en manque de nourriture. Ils sont donc obligés de s'approcher des villages humains et ainsi, mettent en danger leurs propres vies. La pauvreté des peuples et la vulnérabilité des animaux engendrent , le braconnage, le trafic d'animaux exotiques ou encore la vente de viande de brousse. Une fois les animaux décimés par la destruction de leur habitat, apparaissent de nouvelles pathologies. En effet, leurs virus n'ont d'autre choix que de se trouver de nouveaux hôtes. Habituellement inoffensifs pour la santé des animaux, ils se retrouvent alors mortels sur les humains (coucou Ebola). Il y a aussi de grands risques sanitaires, on trouve des taux anormalement élevés de moustiques porteurs de la malaria dans les zones déboisées. Évidemment, là où il n'y a pas d'arbres, il n'y a pas de racines pour retenir le sol ce qui provoque des glissements de terrains. Une modification du climat est aussi à noter. La forêt évapotranspire, rafraichi l'air, et absorbe la lumière. Le sol nu, lui, renvoie l'énergie du soleil vers l'atmosphère. Cela modifie la pression atmosphérique. Les masses d'air et cellules de tempêtes se retrouvent déplacées et provoquent sécheresses (augmentation des risques d'incendies) et inondations anormales partout dans le monde. Enfin, on observe des confrontations entre les tribus locales et les nouveaux arrivants (agriculteurs et chercheurs de minerais) ce qui provoque petit à petit la disparition des patrimoines culturels liés à la forêt et la mort des populations autochtones.

Selon l'ONG néerlandaise FERN, « En dehors de leur impact sur l’environnement, ces pratiques illégales répandues entraînent de la corruption, de la violence et des violations des droits de l’homme. Des menaces et des agressions physiques, parfois même mortelles, sont exercées à l’encontre des opposants à la déforestation illégale. »

_____________________________________________________________

Extrait du communiqué de presse adressé le 2 Octobre 2015 par l'association Kalaweit située à Bornéo:

"Chaque année pendant la saison sèche, de gigantesques incendies ravagent les îles de Bornéo et de Sumatra. Ces incendies sont provoqués de façon volontaire pour permettre la conversion rapide des forêts en plantations d'huile de palme. En 2015, ils ont démarré dès le mois de mai dans les zones de tourbières, dégageant des fumées épaisses et toxiques sur des régions entières [...] A Palangkaraya, capitale de la région centre de Kalimantan à Bornéo, où réside Chanee, les écoles primaires sont fermées depuis un mois. La ville détient désormais le record de la ville avec la plus forte pollution atmosphérique au monde. Selon Chanee, qui y vit depuis 1998, "la situation est intenable". Au centre de Kalaweit de Pararawen à Bornéo, les animaux montrent des signes de problèmes respiratoires et l’inquiétude est grande pour les animaux les plus fragiles [...] Les pluies, qui auraient pu stopper ces feux, tombent habituellement en octobre. A cause d’El Nino, qui favorise la pire sécheresse et les pires incendies depuis 1997/98, elles sont attendues en Indonésie au mieux en janvier 2016. Des millions d’hectares de forêts auront été réduits en fumée d’ici là. Les feux, déclenchés volontairement, ont eu le temps de s’étendre, donnant ainsi plus d’espace pour l’implantation de futures exploitations d’huile de palme. Car ce sont les compagnies d'huile de palme et les propriétaires terriens, poussés par l'industrie de l'huile de palme, qui brulent la forêt pour la convertir en plantations. Pour Chanee, fondateur de Kalaweit, le gouvernement aurait du agir dès le mois de mai car les feux sont hors de contrôle et la situation est inédite par son ampleur. Plus de 75% de la région de Tripa au sud de Sumatra est recouverte de concessions d’huile de palme. Le nombre d’orang outans de Sumatra est passé de plus d’un millier dans les années 1990 à 200 aujourd’hui. Ils se partagent, avec les gibbons et autres espèces, un territoire de 17 000 hectares de forets qui ont résisté aux plantations d’huile de palme."

_____________________________________________________________


Que pouvons-nous faire à notre niveau pour ne plus participer à la déforestation illégale?

Vous pouvez agir sur plusieurs niveaux. Acheter, échanger, récupérer, réparer des meubles d'occasion évite la production de meubles à la chaîne. Favoriser du bois produit localement et issus de forêts renouvelables pour vos travaux et installations à la maison réduit en premier lieu votre emprunte carbone et ensuite permet à l'économie de votre pays d'être en meilleure santé. Boycotter le papier importé et non certifié et limiter votre consommation en n'imprimant que les documents importants et en réutilisant le verso pour écrire vos listes de courses par exemple est certes un geste banal mais qui peut sauver plusieurs arbres au court de votre vie. Vous pouvez également renoncer au tout jetable (mouchoirs, serviettes, couverts) et passer à des objets réutilisables.




Vous pouvez évidemment limiter votre consommation de produits contenants de l'huile de palme (Le Petit Guide Vert vous sera d'une très grande aide). Et si la lecture des étiquettes n'est pas votre fort, je vous l'avoue que lorsque l'on sait que l'huile de palme possède plusieurs dizaines de noms différents il y a de quoi être découragé, vous pouvez alors faire vos courses en vrac et manger des plats faits maison.

Il est également possible de faire durer vos objets électroniques en les réparant vous-même (sosav ou repair cafés) ou en les faisant réparer par des professionnels. Vous pouvez revendre ou troquer vos appareils encore en bon état voire même défectueux mais dont les pièces encore en état de marche pourront servir à réparer d'autres objets. Et au lieu d'acheter du neuf vous pouvez aussi remplacer votre ancien téléphone par un téléphone acheté d'occasion!

Vous pouvez consommer moins de viande (voire pas du tout de viande) et favoriser la viande bio car le soja utilisé pour nourrir le bétail et produit en Amérique du Sud, c'est du soja OGM!

Enfin, vous pouvez vous déplacer à pied, à vélo, à cheval!!!, en transports en commun ou en voiture électrique car même si dans notre pays l’électricité est en grande partie nucléaire, c'est nous qui faisons le changement alors nous pouvons par la suite inciter à penser à de nouvelles méthodes de production. En tout cas, les biocarburants, ça venait d'un bon sentiment mais finalement on passera notre tour pour cette fois.


Envie de faire une donation? 

Ne donnez pas n'importe comment à n'importe qui! Voici quelques astuces: Attention aux arnaques et faux appels aux dons qui fleurissent sur les réseaux sociaux, choisissez plutôt une association locale qui opère directement sur place à une grande ONG qui se diversifie trop et enfin, si la cause animale est pour vous la plus importante, n'oubliez pas que la restitution de leur habitat naturel est primordiale pour pouvoir réintroduire les espèces sauvées.

Quelques adresses d'associations travaillant localement:

  • Création de zones protégées, sensibilisation des populations, intégration des populations dans les missions de sauvegarde du Gibbon et autres espèces animales vivants à Bornéo: http://www.kalaweit.org 
  • Protection en temps réel contre le déboisement illégal: https://rfcx.org/
  • Projet pour la conservation des chimpanzés: http://www.sabrina-jm-krief.com/ 
  • Pour la restitution des terres autochtones par voie légale et pour la conservation des forêts primaires en danger immédiat de déforestation en Amazonie: http://www.zero-deforestation.org/  
  • Réinsertion dans la nature d'orangs-outans nés en captivité ou arrachés à leur mère par des braconniers: http://www.sambojalodge.com/AboutBOSFoundation/BOSWanariset/
  • Réhabilitation de singes laineux et de singes araignées, conservation in situ du titi des Andes, programme de reboisement et enrichissement de forets secondaires, restauration d'écosystemes, sensibilisation auprès des autorités et des populations locales: http://www.ikamaperu.org/?-francais-
  • Conservation du propithèque couronné, l'un des lémuriens les plus menacés de Madagascar, recherche, sensibilisation des populations locales, restauration forestière: http://www.sifaka-conservation.org/
  • Secours, réhabilitation et réintroduction des bonobos orphelins: http://lolayabonobo.fr/

N'hésitez pas à partager des liens d'associations qui travaillent et luttent localement contre la déforestation et autre!   

9 commentaires:

  1. Et au-delà des grands animaux, dont le problème est visible, tu as peut être remarqué qu'il n'y a plus d'insectes. Je trouve ça très inquiétant, d'ailleurs ils sont la base de la chaine alimentaire! Et ça, la faut n'est pas à chercher très loin: l'alimentation non-bio arrosée de Monsanto! Manger bio sauve la planète!!! On s'y met quand???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce sont aussi les principaux pollinisateurs! Heureusement, Monsanto commence à perdre quelques procès mais c'est dérisoire par rapport au mal qu'ils font à la planète...

      Supprimer
  2. Super article, je tiens à te remercier pour ce que tu fais et qui n'est pas négligeable, au contraire ! Il faut que plus de gens comprennent les problématiques que rencontre notre planète. Malheureusement trop peu de personnes se sentent concernées par ces questions qui leur semblent très éloignées d'eux...et hors de leur portée (car jugées trop compliquées). Je trouve cela bien que tu évoques cela sur ton blog, merci donc. A ce titre, je t'invite à visualiser d'urgence le reportage the True Cost, si ce n'est déjà fait, sur l'impact de l'industrie textile et qui a été un vrai électrochoc pour moi. Bonne continuation et encore bravo à tous ceux qui changent le monde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi cher anonyme pour ce message d'encouragement! Je ne connais pas le reportage dont tu parles alors je sais quoi regarder ce soir avant d'aller me coucher! :)

      Supprimer
  3. merci pour cet article car bien trop souvent les gens autour de moi (et parfois très proches) ne prêtent pas attention à tous ces détails qui peuvent faire bouger et changer les choses. Nous pouvons tous êtres des colibris, chaque article, chaque "petit" geste etc peuvent tant apporter à notre planète et environnement ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et justement, rdv début novembre pour un article qui pourra peut-être vous aider à donner envie à vos proches de faire quelques petits efforts au quotidien! ;)

      Supprimer
  4. Oh là là, c'est vrai que je viens de lire le Petit Guide Vert, quel casse-tête ! Merci pour ton article, franchement c'est une mine d'info, tu as du faire beaucoup de recherches ! En tout cas, tu viens de me convaincre d'acheter le matériel informatique et téléphonique d'occasion ! J'avoue que j'étais encore réticente, mais j'ai pas envie d'encourager la déforestation ^^ Ou alors tenter d'optimiser mon ordinateur actuel ^^
    Continue de nous écrire des articles hein ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Penses à envoyer ton ancien smartphone à la deuxième association que j'ai mise en lien, il permettra d'aider à détecter le déboisement illégal en temps réel! En effet j'ai passé beaucoup de temps sur cet article car ça me tient vraiment à coeur mais je dois avouer qu'ayant un amoureux travaillant dans le secteur animalier et avec des animaux d'asie du sud est majoritairement j'ai eu pas mal de données accumulées depuis notre rencontre! :) Merci à toi pour ce message de soutien et merci pour l'intérêt que tu portes à mes articles!

      Supprimer
  5. Je rejoins plusieurs avis, c'est bien de protéger les forêts lointaines.
    Mais qui est au courant des problèmes rencontrées par l'ONF ?
    Problème qui se traduise par un taux de suicide élevé des agents, et une demande de rentabilité des forêts française importantes!
    Un article en parlant : https://reporterre.net/Foret-au-nom-de-l-economie-on-detruit-un-capital-naturel

    Sinon, chacun peux agir.
    Via les placement pour le côté monétaire (foncière terre de liens, groupement forestier à but d'exploitation lent comme la GP pour la sauvegarde des feuillus du Morvan, ...)
    Et pour ceux ayant du terrain en accueillant toutes les bestioles.
    Typiquement, ce n'est que depuis que je suis propriétaire que je peux revoir des criquets, des sauterelles, ...
    Là où je viens de déménager, j'ai aussi un (ou plusieurs) hérisson qui se ballade, des crapauds un peu partout, ...
    A côté, j'incite à reste, avec des tas de branche pour le hérisson, des tas de pierre pour les lézards, des tas de bois pour la musaraignes, un compost pour les recycleurs, du lierres pour les arboricoles, des vieux arbres en train de tomber en miette pour les nidificateurs (et les pics), ...
    En parallèle, je mène une campagne agressive contre certaines plantes. Typiquement, j'essaye d'éradiquer un pied de sumac décoratif du prédécesseur!

    Par chance (enfin pour lui), j'ai esquivé le tuya! ;)

    Sinon paradoxalement, on tente de manger de plus en plus local (c'est à dire du terrain) donc ça limite les consos extérieurs.
    Et pour le matériel informatique, c'est fou comme quoi le fait de bosser dans l'informatique fait qu'on attire le matériel.
    Dans une remorque pour emmaus, j'ai 2 télés (et 0 dans la maison! ;) ) , 1 photocopieur, un ou 2 fax, un ou 2 ordis, ...
    Sont gentils les gens, mais perso, mon pc poubelle qui tombe en pièce me convient!
    En plus, maintenant, je sais le démonter, ça me prend 10 minutes de le démonter, le nettoyer et le remonter.
    Au passage, j'ai cru comprendre que votre clavier était cassé, pourquoi ne pas le changer?
    Le plus dur est de trouve un clavier compatible à votre ordi. Ensuite, suffit juste de démonter le clavier, c'est très simple : sur le mien, faut enlever le cache clipé au dessus du clavier, puis enlever les vis. Ensuite, il y a juste un connecteur qui relie le clavier à l'ordi suffit de le décliper, et hop démonté.
    Pour le remettre, pareil dans l'autre sens. ;)

    RépondreSupprimer