onglets

http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_18.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/adresses.html - -http://uneviesansgachis.blogspot.fr/p/blog-page_10.html

 - -

Zéro déchet: 5 trucs à piquer aux japonais

J'ai décidé de vous faire faire un tour du monde des pratiques zéro déchet et écologiques afin de piquer à chaque pays des alternatives bonnes pour l'environnement. Aujourd'hui on commence avec un pays très en vogue chez les touristes, le Japon. Voici donc 5 trucs zéro déchet à piquer aux japonais! 


Furoshiki

Ce tissu utilisé pour emballer tout un tas d'objets provient de l’Ère Edo (1600) mais remonte probablement à bien plus loin dans le temps. Ce mot veut dire "(quelque chose) étalé au bain" car en effet, il était au début utilisé pour empaqueter les affaires nécessaires pour se rendre aux bains publics (Onsen et Sento). L'avantage avec le furoshiki c'est que l'on peut emballer toutes sortes d'objets en suivant une technique spécifique (mais ne vous inquiétez pas, personne ne vous jugera si vous y allez au feeling pour emballer vos objets). D'ailleurs, chaque méthode possède un nom distinct: pour une bouteille "Bin-zutsumi", pour un objet carré ou rectangulaire "Hirazutsumi", etc. Cet emballage permet donc d'éviter le gaspillage de papier cadeau car en moyenne entre le moment où il arrive entre les mains de la personne et celui où il est déballé, il ne se passe que 3 secondes. C'est peu pour autant de matière utilisée. Je vous recommande: Kimchi design


Oriculi

L'oriculi ou Mimikaki est un cure oreille fabriqué à l'origine à partir de bambou. Au japon, la toilette des oreilles est un rituel pratiqué après chaque douche. Souvent orné d'une petite figurine ou plus simplement d'une boule de couleur, il permet de différencier les oriculis afin d'éviter de les confondre au sein d'une famille. Impossible de dater l'apparition de cet objet mais il est possible qu'il existe depuis très longtemps. Si quelqu'un connaît la date, je suis preneuse de tout renseignement! Et sinon, comme nous avons comme projet de partir au Japon à l'automne 2018, je tenterai à ce moment-là de trouver un historien du Mimikaki! En tout cas, si même Naruto (personnage du manga illustré en haut à gauche (merci Alex pour la correction, j'y étais presque quand même)) utilise l'oriculi, je défie tous mes copains du collège d'en faire de même! Je vous recommande: Lamazuna


Kintsugi

Son nom signifie "jointure en or". Cette technique serait apparue au XVeme siècle lorsqu'un général japonais renvoya en Chine un pot cassé pour le faire réparer. Mais lorsqu'il le reçut, la réparation avait été faite tellement grossièrement qu'il demanda à ce qu'on trouve un moyen de rendre la réparation plus jolie. C'est alors qu'est né le Kintsugi, réparation des céramiques brisées à l'aide d'une laque saupoudrée de poudre d'or. Un accident de vie ne signifie plus la fin d'un objet mais un renouveau pour ce dernier. Je vous recommande: Atelier Tsukumogami


Bento

C'est un peu avant 1200 que le Bento fait son apparition. Il est à cette période utilisé pour transporter du riz cuit et séché. Mais ce n'est qu'à l'époque Edo qu'on développe son utilisation et qu'on l'associe au hanami (période de floraison des cerisiers). On l'utilise alors beaucoup pour pique-niquer sous les arbres en fleur. Il disparait au milieu du XXeme siècle des écoles car il montrait trop le milieu social des élèves. C'est là que les cantines sont apparues. Avec l'arrivée des micro-ondes dans les années 80, le Bento connait alors un regain d'intérêt. L'avantage de cet objet, c'est qu'il est souvent constitué de plusieurs étages ce qui permet de séparer entrée, plat et dessert. Je vous recommande: Sans BPA


Furo

Plus écologique au sens large du terme que zéro déchet mais saviez-vous qu'au Japon, on ne se lave pas dans son bain? En effet, on trouve toujours un bac à douche et une baignoire dans une salle de bain japonaise. Le bain est coulé mais on n'y rentre pas dedans comme ça. Chaque membre de la famille doit se doucher en premier et se laver au savon avant de pouvoir profiter de ce moment de sérénité qu'est le bain. Cela permet d'éviter le gaspillage d'eau car tout le monde utilise la même eau pour prendre son bain. De plus, la plupart des gens en profitaient autrefois pour laver le linge le lendemain avec l'eau du bain. Si cette dernière pratique a un peu disparu avec les machines à laver, elle pourrait bien réapparaître du côté des foyers écolo et zéro déchet! Pas de Onsen ni de Sento (bains publics japonais) à Paris mais vous pouvez d'ores et déjà le faire à la maison! A garder tout de même pour de rares occasion car un bain requiert entre 150 et 200L d'eau!


Avez-vous déjà essayé une de ces alternatives?
Connaissez-vous en d'autres venues du pays du soleil levant? 



Les photos proviennent de Pinterest alors assez difficile de trouver l'auteur d'origine. N'hésitez pas à vous manifester si j'ai utilisé une de vos photos pour cet article.

15 commentaires:

  1. On a tellement à apprendre des autres cultures en matière de mode de vie !
    Je pense que le Japon et les pays Nordiques sont les exemples à suivre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment chouet de pouvoir piocher dans chaque culture en effet!

      Supprimer
  2. Belle idée de tour du monde !
    Perso, je connais l'oriculi, je pense que je vais adhérer également au Furoshiki :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les fêtes de fin d'année vont arriver et les cadeaux avec, belle occasion de s'y essayer ;)

      Supprimer
  3. Tous les exemples que vous citez sont justes, mais il suffit de passer quelques jours au Japon pour s'apercevoir que c'est une société très paradoxale, puisqu'elle chérit la nature tout en se contrefichant de la protéger : la conscience écologique au Japon est quasi inexistante. C'est le pays des petits cadeaux inutiles, des emballages à foison, parfois plus importants que la chose à emballer, du consumérisme à outrance. Je vous mets au défi d'y trouver d'autres exemples zéro déchets que ceux que vous citez... :-) Marilyne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Marilyne, je suis tout à fait d'accord avec vous et c'est bien dommage car à l'origine, ils ont une très belle culture. Je suis d'ailleurs très fan de la chaine Youtube de Ichiban Japan un français qui montre le Japon que peu de gens connaissent. Mon copain de son côté englouti en plus les vidéos de Ici Japon (encore un français) qui lui est totalement dans le consumérisme japonais, chose que je ne supporte pas. Nous avons pour projet de visiter le Japon à l'automne 2018 et il est certain que nous resterons peu de temps dans les grandes villes trop asphyxiantes à mon goût avec toutes ces boutiques de figurines et autre bibelots totalement inutiles...

      Supprimer
  4. J'adore cet article ! Une vision exotique du zéro déchet qui me plaît vraiment ! Merci ��

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai pas testé ces techniques japonaises mais la toute première me plaît beaucoup. il faut que je vois ça de plus près pour les emballages. C'est chouette.

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai que la culture japonaise est fascinante et regorge de beaux trésors. Grâce à toi j'ai découvert le Kintsugi et j'aime énormément ! J'ai longtemps fait du Raku, qui est une autre technique de céramique qui s'approche un peu de celle-là, et j'aime beaucoup !
    Merci pour ces belles découvertes.
    Bisous,
    Pêche
    www.pecheneglantine.wordpress.com

    RépondreSupprimer
  7. Chouette article, j'aime beaucoup la technique du Kintsugi que j'ai découvert récemment !
    Merci d'avoir cité Kimshi dans la partie Furoshikis :)

    Bises à toi,
    Violette
    kimshiBoutique.etsy.com

    RépondreSupprimer
  8. Moi qui suis très intéressée par la culture japonaise, j'ai trouvé cet article bien construit!!
    Merci

    RépondreSupprimer
  9. Merci beaucoup! C'est super instructif!

    RépondreSupprimer
  10. j'utilise un oriculi depuis un peu plus d'un an. Rien a redire et c'est fou ce qu'on réduit ses déchets avec cette alternative. J'utilise aussi le principe du furoshiki pour emballer un picnique ou les cadeaux. A noel c'est encore plus utile, tellement plus beau et écologique. J'en parle d'en cet article d'ailleurs
    http://www.mesideesnaturelles.fr/non-classe/wishlist-de-noel-eco-friendly-femme/

    Adeline

    RépondreSupprimer